Maintenir un équilibre sain entre vie personnelle et professionnelle, quels effets du télétravail sur notre santé ?

Maintenir un équilibre sain entre vie personnelle et professionnelle, quels effets du télétravail sur notre santé ?

Le rôle du travail dans votre vie
Le travail joue un rôle crucial. Cependant l’exactitude et la profondeur de ce dernier sur nos vies diffèrent grandement. Work plays a significant role within our lives.Maintenir un équilibre sain entre vie personnelle et professionnelle a toujours été un défi. Mais aujourd’hui, avec le télétravail, les limites des espaces de travail sont devenues étanches et il nous faut intégrer nos tâches et missions dans notre lieu de vie. Quelles conséquences sur notre équilibre? Pour appréhender au mieux la place que prend le travail dans nos vies, une question simple permet souvent d’y voir plus clair : À quel point vous identifiez vous à votre travail ?
Mise en situation : Vous êtes dans une soirée, quelqu’un veut en savoir d’avantage sur vous, à quel moment votre travail interviendra-t-il dans cette conversation ?
Bien entendu, vos activités sont peut être pour vous un simple moyen d’obtenir un salaire ce qui vous fera continuer cette conversation sur les choses qui vous passionnent vraiment. Mais bien souvent, il est convenu d’aborder son travail comme le premier élément de notre être et de notre place dans la société, et dans ce cas, c’est peut être ce que vous souhaitiez aborder de toute manière car votre travail est exactement le reflet de vos attentes, de vos ambitions et de votre vision du monde.

Deux types de travailleurs
SI l’on cherche à polariser pour clarifier des points d’ancrage historiques, il y a toujours eu deux types de travailleurs : Ceux qui cherchent l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et ceux qui au contraire cherchent à intégrer leur vie professionnelle dans leur quotidien. Les premiers, travaillent avec application de 9 à 17h et commencent une nouvelle vie passé ce délai. Si la primauté est donné à la famille et aux activités annexes, il n’est pas surprenant de voir ces profils ne pas chercher à garder un oeil sur le mail pendant le weekend ou à prendre des appels tiers. À l’opposé, les intégrateurs s’acharnent à trouver des solutions innovantes dans leur douche, ne voient pas vraiment la différence entre dimanche matin et mercredi soir et apprécient présenter leurs amis et leur famille à leurs collègues. Des études montrent qu’une plus grande part d’intégrateurs se retrouvent dans les plus hauts niveau des entreprises. De la même manière, nombre de fondateurs ont un enthousiasme sans limite concernant leur entreprise et ne peuvent s’arrêter de chercher à la rendre meilleure. Bien que ces mêmes fondateurs puissent avoir des difficultés à comprendre la vision de certains de leurs employés empressés de voir venir le weekend.
Quand on aborde le rapport entre perception de soi et le sens du travail, c’est à une réflexion globale sur l’identité que nous cherchons à répondre.
Bien entendu, Entre intégrateurs et équilibristes représentent des idéaltypes polarisés qui donnent un champ d’application où la plupart des travailleurs peuvent s’identifier et/ou se confondre dans ces deux pôles.

La perte du bureau
Les effets du confinement diffèrent entre les Intégrateurs et les Equilibristes. Bien entendu, les personnes ayant l’habitude d’intégrer les heures de travail dans un quotidien personnel ont déjà la plupart des repères nécessaires pour être productif en télétravail. Hélas pour les équilibristes, les premiers mois d’adaptation peuvent s’avérer difficiles. La perte de cette concentration dédiée s’explique par la perte d’horaires et d’un espace précis, d’un dispositif matériel particulier et de nombreuses habitudes : Le café du matin au bureau, la proximité avec certains collègues, leur trajet quotidien.. Associer cette pluralité d’expériences sensibles à un nouvel espace déjà surchargé par de nombreuses autres habitudes dans la vie d’un individu est à même de profondément changer ce dernier. Des effets notables sur le sommeil quand on travaille tout le temps depuis sa chambre, un canapé ou un appartement d’une pièce, mais aussi le sentiment de ne pas pouvoir décrocher sont assez courant pour les employés en télétravail. 18% des télétravailleurs en temps complet  ont ressenti cet effet d’enchaînement continu. Dans ce sens, les intégrateurs ont perdu leur dernière barrière cognitive et la séparation n’étant plus assurée, les difficultés économiques et productives qui s’accumulent peuvent également affecter leur confiance et leur moral au quotidien.

Le rôle de la famille
Avec le télétravail, il est possible de passer plus de temps avec sa famille et/ou ses colocataires. Des employés dévoués à leur tâche peuvent ressentir cette interférence familiale durant leurs nouvelles heures de travail là ou d’autres l’exprime sous la forme d’une distraction ; le désir de s’arracher à ses tâches pour profiter de sa famille.
Des études ont démontré que les employés les plus attachés à leurs tâches sont les plus performants lorsque l’absence d’interférence est établie. Or le télétravail impose un choix moral strict entre travail et famille et l’ambiguïté de ces deux sphères sous un même espace est forcément impactante sur une productivité optimale. Cependant, une communication claire au sein de l’entreprise sur l’importance de ces moments familiaux et une prise en compte des problématiques des travailleurs peut entraîner un bénéfice mutuel entre l’entreprise et ses employés.

Conseils et Dialogue
Les employés, qu’ils soient Intégrateurs ou équilibristes, font face à des challenges dans leur travail et leur vie personnelle. La perte des bureaux les confrontent à de nombreux choix qui mettent à mal les bénéfices de l’organisation précédente. 

L’objectif est ensuite de coordonner les interactions avec la famille et le travail en discutant de la dualité perçue, tant avec les responsables qu’avec les membres de la famille, et en prenant les mesures appropriées. Le fait d’être ouvert sur la situation actuelle, d’impliquer la famille dans les exigences du travail, tout en impliquant les collègues dans les exigences familiales, peut créer une compréhension mutuelle. Mais une autre solution pourrait consister à accroître la séparation entre le travail et la vie privée. L’établissement de barrières peut être efficace en changeant d’espace de travail, en diversifiant sa tenue vestimentaire (porter une tenue différente pendant les heures travaillées). Ou l’utilisation de comptes professionnels et personnels sur les différents ordinateurs/tablettes et en intégrant certains rituels de transition entre le travail et la vie privée dans la journée (par exemple, commencer et terminer votre journée de travail par 10 minutes de méditation/écoute de musique).

L’orientation (le but) globale de votre vie dans votre situation actuelle, comme le fait d’être un bon parent ou un excellent cadre, peut déterminer la façon dont vous organisez votre mode de vie. Dans tous les cas, nous vous souhaitons bonne chance !